Bilan du voyage de Guy

 

… Comme un feu d’artifice de découvertes, d’aventures, de rencontres, de joie et de craintes.

Je suis comblé par ce voyage et je suis heureux d’avoir pu l’offrir à Isabelle et aux enfants. Je remercie ces derniers pour avoir toujours acceptés des conditions de vie assez particulières auxquelles ils n’étaient pas habitués et cela sur une longue période en plus. Même s’ils n’appréciaient pas les trajets trop longs en camion, ils ne s’en sont pas vraiment plaints, peut-être parce que, comme le dit si bien Juliette : « On savait que c’était pour aller à un endroit qu’on allait avoir du plaisir à découvrir ». Ce voyage nous a rapprochés et je suis fier de mes enfants. Au moment où j’écris ces lignes, ils sont, de nouveau, et comme fréquemment, occupés, des heures durant, à jouer tous les 4, le plus souvent, à des sortes de jeux de rôles mis en scène par eux-mêmes. C’est incroyable tout ce qu’ils ont appris et je suis persuadé que ce sera au fil des années prochaines que eux et nous comprendrons la portée incommensurable de cette découverte en famille. C’est ça qui est extraordinaire, c’est que le voyage physique s’arrête ici et maintenant mais que le voyage mental continuera encore très longtemps en chacun de nous mais aussi entre nous.

Je suis heureux d’avoir fait ce voyage avec Isabelle. Ce projet était surtout le mien, il est devenu le nôtre. Il résulte en fait d’un deal contracté il y a déjà 6 ans entre Isabelle et moi et je la remercie de m’avoir fait confiance alors que ses craintes étaient nombreuses. Grande est ma satisfaction de constater qu’elle ne regrette pas, bien au contraire, cette aventure. Je suis fier d’elle qui a pu se montrer flexible par rapport à des conditions de voyage pas toujours évidentes.

Deux regrets : ne pas avoir survolé les chutes Victoria en ULM et ne pas avoir rejoint Caroline à Cape Town. Je ne regrette cependant pas spécialement de n’avoir pas survolé le désert en montgolfière parce qu’il me suffit que les autres membres de la famille aient pu profiter de ce super cadeau offert par Eric, Nancy, Paul, Andrée et John. De plus, j’ai adoré, véritablement, participer, activement, durant près d’une semaine, grâce à Paul surtout qui m’a accordé sa confiance, au montage et au gonflage des ballons avant les levers du soleil mais aussi de participer, en disposant d’une jeep, à la « poursuite » des ballons à travers le désert pour les accueillir à leur atterrissage.

Quelques statistiques :

Nous avons ...

… parcouru 26 000 km en camion en 300 jours …. 6000 km en bateau en 10 jours …. 11 000 km en avion en 18h

· … consommé 6000 litres de diesel en camion

· … crevé 0 fois

· … dormi à 90 places différentes, ce qui fait une moyenne de changement de lieu de 3,5 jours

· … traversé 12 pays

· … passé 1 fois le tropique du Cancer

· … passé 3 fois le tropique du Capricorne

· … traversé le même jour l’Equateur et le méridien de Greenwich

· … connu la température la plus chaude proche de 40° en Mauritanie

· … la plus basse proche de -5° en Afrique du Sud dans les montagnes du Drakensberg

· … croisé le chemin d’une cinquantaine d’animaux différents.

 

Quelques activités vécues :

Nous avons …

· … assisté à des matches de la coupe d’Afrique de volley-ball à Tanger avec Abdeslam (Maroc)

· … visité une tannerie à Marrakech (Maroc)

· … assisté à des matches de foot de championnat sénégalais à Ziguinchor (Sénégal)

· … piroguer et nager dans les mangroves du fleuve Casamance (Sénégal)

· … chassé le rat palmiste en Casamance (Sénégal)

· … pêché dans l’océan atlantique avec Bernard à Boucotte (Sénégal)

· … participer au maraboutage d’une maison à Ziguinchor (Sénégal)

· … construit une hutte-cabane à 10 m de haut dans un arbre à Ziguinchor (Sénégal)

· … survoler le désert du Namib en montgolfière (Namibie)

· … caresser des guépards (Afrique du Sud)

· … traverser, en tyrolienne, le canyon du Zambèze aux chutes Victoria (Zimbabwe)

· … jouer au foot (beaucoup) avec les Sénégalais (qui sont super bons)

· … appris, grâce à Paul, à faire des tableaux sur sable (Namibie)

· … appris beaucoup sur la flore et les animaux du désert grâce à Eric et Laurent (Namibie)

· … roulé 4 fois, de nuit, dans des parcs (Afrique du Sud)

· … découvert la rivière Okavango et son delta en bateau à moteur (Botswana)

· … escaladé les plus hautes dunes du monde (Namibie)

· … admiré la plus grosse météorite au monde (Namibie)

· … dégusté beaucoup de spécialités culinaires différentes

· … appris de nombreux mots d’Anglais et commencé à le parler surtout Léa et Juliette.

En plusieurs occasions, nous avons déjà remercié les nombreuses personnes qui, avant ou pendant le voyage, ont permis qu’il se réalise dans les meilleures conditions. Je souhaite cependant remercier encore une fois et tout spécialement mon frère Philippe, Hubert, Dany, Caroline, Stéphanie, Rui, Lucien et Rita qui se sont avérés particulièrement déterminants.

Et le futur ? On peut s’en douter, un nouveau projet germe déjà. Nous aurons l’occasion d’en reparler.

Une maxime que j’ai souvent répétée aux personnes rencontrées qui trouvaient notre projet complètement fou : « Rien n’est difficile à partir du moment où la motivation est présente ».

Et une petite dernière pour la route ? Nous sommes « descendus » en 1 an, nous « remontons » en 1 jour. Marrant, non ?!

Salut et que la vie vous soit belle.

Guy

 
Publicité
Publicité